Daniel Chautard, un patron à la barre

Daniel Chautard ne se voyait pas forcément chef d'entreprise. Mais la réussite spectaculaire de Spigraph a montré qu'il avait toutes les qualités requises. Et même au-delà.

Le hasard fait bien les choses. Il a même fait les choses... très bien, pour Daniel Chautard. Le dirigeant de Spigraph reconnaît volontiers que l’entrepreneuriat ne faisait pas partie de son plan de carrière. « Je me suis retrouvé chef d’entreprise par hasard, dit-il. Il avait alors seulement 37 ans. C’est à la barre du tribunal de commerce de Lyon qu’il passe de l’autre côté du miroir. Il reprend, en 1997, les activités de micrographie d’une start-up dans laquelle il était entré quatre ans plus tôt. L’entreprise s’était lancée sur le marché de la reprographie, mais son élan avait été stoppé net.

Quand il devient chef d’entreprise, Daniel Chautard a derrière lui une expérience d’une dizaine d’années dans les fonctions commerciales. Né en Allemagne, il a grandi, comme il le raconte, en Savoie (il en garde la passion du ski et l’amour des montagnes), a passé son bac, puis a pris la direction des États-Unis, où il séjourne quelque temps. Revenu en France, il reprend ses études à l’école supérieure de commerce de Lyon. Une fois diplômé, Daniel Chautard entre, à 25 ans, comme responsable commercial chez Photogay, alors leader français de la reprographie, à Paris d’abord, puis au siège à Lyon. Il rejoint ensuite, à 33 ans, la start-up, qui ne réussira pas à prendre son envol, mais fera de lui un chef d’entreprise.

« J’ai besoin d’être entouré et je crois beaucoup à la réussite collective dans l’entreprise. »

Daniel Chautard
Pdg de Spigraph

Daniel Chautard considère aujourd’hui, à 55 ans, qu’il a encore « beaucoup de choses à apprendre . Il n’en détient pas moins les compétences partagées par les entrepreneurs les plus aguerris. Le Pdg de Spigraph affiche une extraordinaire motivation. Daniel Chautard accorde la plus haute importance à la réflexion stratégique, un facteur clé de toute réussite entrepreneuriale. C’est un exercice qui le passionne. Il a effectivement montré qu’il avait une « vision pour son entreprise. « J’aime bien saisir les opportunités , expliquet-il. Le Pdg de la petite PME lyonnaise devenue très grande n’a jamais oublié que la rentabilité était également un paramètre incontournable. « C’est ma préoccupation première , confirmet-il. Daniel Chautard possède une qualité supplémentaire, elle aussi indispensable, pour le dirigeant d’une entreprise dont la croissance explose. « J’ai besoin d’être entouré , affirmet-il. Non seulement il a su s’entourer, mais il a réussi à fédérer des équipes de haut niveau autour de lui.

« Il y a l’eau, le gaz et l’électricité à tous les étages , plaisante Daniel Chautard, dressant le portrait de Spigraph aujourd’hui. Il estime qu’il lui reste à procéder à «quelques petits ajustements pour être encore mieux à même de conforter la place de leader en Europe de l’entreprise sur le marché de la capture documentaire. Il est bien décidé à continuer à donner de sérieux coups de pouce au hasard…

Lire : Spigraph au scanner

Entreprendre est une belle aventure