Spigraph au scanner

Il a fallu moins de vingt ans à une toute petite PME lyonnaise pour devenir le leader européen sur le marché en pleine expansion de la capture documentaire. Isatis Capital accompagne depuis 2011 les succès impressionnants de Spigraph.

Trop d’infos, tue l’info ! La gestion des flux d’informations et leur stockage constituent un défi majeur auquel sont confrontées toutes les entreprises. Mais l’évolution spectaculaire des technologies numériques leur offre, depuis quelques années, les moyens de le relever. La capture des flux documentaires physiques ou analogiques, que ce soit par le moyen de la numérisation (scanner) ou de la gestion des flux numériques, donne aux organisations l’opportunité d’accroître leur productivité et de se concentrer sur leurs activités principales. C’est le marché extrêmement porteur sur lequel s’est installée Spigraph, une PME basée à Saint- Quentin-Fallavier, en Isère, à une vingtaine de kilomètres de Lyon, et devenue en quelques années le numéro un en Europe de la capture documentaire. Ce n’était pas son activité première. Daniel Chautard, qui a fait de Spigraph ce qu’elle est aujourd’hui, avait repris en 1997, à la barre du tribunal de commerce de Lyon, le département de micrographie d’une entreprise de reprographie. Il rachète vite d’autres petites affaires du secteur.

« Notre métier consiste à identifier les meilleures équipes de management, et celle de Spigraph nous a paru de très grande qualité. »

Nicolas Schwindenhammer
Directeur d'investissement chez Isatis Capital

Des métiers complémentaires

Puis il développe l’activité numérique de Spigraph via la vente de scanners. Il renforce, ensuite, son activité de maintenance, avant de lancer, en 2006, une offre logicielle dans le domaine de la capture documentaire. Les métiers de Spigraph sont, ainsi, devenus parfaitement complémentaires. La PME couvre – et c’est sa grande force – l’intégralité de la chaîne de valeur. Elle référence des scanners auprès des plus grands constructeurs et propose aux entreprises les modèles correspondant à leurs besoins. Elle installe, ensuite, le matériel et les logiciels adaptés chez les clients. Puis elle assure la maintenance de l’installation. Les activités de services lui procurent la moitié de ses revenus. « Nous mettons de la valeur ajoutée dans la chaîne de produits , explique Daniel Chautard.

La stratégie couronnée d’un éclatant succès de Spigraph, passée en moins de vingt ans d’une petite dizaine de salariés à 400 collaborateurs, et de 2 millions d’euros de chiffre d’affaires à 110, a allié internationalisation et croissance externe. C’est en 2008, que Daniel Chautard décide de développer la société à l’étranger. Il ouvre des filiales en Algérie, au Maroc et en Tunisie. Puis il décide de « se roder sur un premier pays européen . Ce sera la Suède. La société poursuit, en 2012 et 2013, son expansion dans d’autres pays d’Europe, comme la Grande-Bretagne. Depuis sa création, la PME Lyonnaise a repris plus d’une vingtaine d’activités, élargissant sa couverture géographique, tout en complétant son offre. Elle monte également une joint venture en Arabie saoudite. Mais les deux opérations les plus spectaculaires porteront sur l’acquisition, en 2011, du groupe Alos, installé en Allemagne et en Suisse, et sur celle,
en 2014, du groupe Dicom International AG, un acteur majeur, lui aussi, en Allemagne et en Suisse, et… principal concurrent de la PME lyonnaise en Europe. Chaque opération a pour effet de faire doubler la taille de l’entreprise.

« Nous sommes devenus le numéro un de la distribution à valeur ajoutée de solutions de capture documentaire sur le marché EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique). »

Daniel Chautard
Pdg de Spigraph

Consolidation et expansion

Alors que Spigraph avance à (très) grands pas, mêlant croissance organique et croissance externe, Daniel Chautard comprend que l’ouverture du capital s’impose. Isatis Capital structure une première opération de près de 6 millions d’euros s’étalant de 2011 à 2013, devenant ainsi un actionnaire significatif, afin d’épauler l’entreprise dans son projet de croissance. « Leurs équipes nous ont tout de suite inspiré confiance et celle-ci n’a pas été déçue, affirme le Pdg de Spigraph. Ce sont des partenaires efficaces, sur lesquels nous avons toujours pu compter. De son côté, Nicolas Schwindenhammer, directeur d’investissement d’Isatis Capital, explique que « le positionnement de Spigraph dans un secteur en lien avec l’univers des technologies de l’information lui a paru très pertinent. Et il ajoute : Nous avons été séduits par la grande qualité de l’équipe de management
et par l’ambition qu’elle portait, laquelle s’est concrétisée très vite. Le chiffre d’affaires de Spigraph a effectivement été multiplié par six depuis l’entrée d’Isatis Capital dans le capital et le nombre de pays dans lesquels elle était implantée est passé dans le même temps de cinq à vingt et un ! L’accompagnement d’Isatis Capital a été d’autant mieux
accueilli que la PME lyonnaise avait besoin de reprendre son souffle. Isatis Capital a beaucoup « aidé le management à réfléchir sur l’organisation interne , explique Daniel
Chautard. « Nous avons participé aux processus de recrutement , ajoute Nicolas Schwindenhammer. Mais l’apport d’Isatis Capital a été également très précieux en matière de stratégie financière.

« Il était essentiel que la structure financière de l’entreprise évolue au bon rythme , souligne le directeur d’investissement. C’est ce qui a mené la société d’investissement à participer, en 2014, à un nouveau renforcement des fonds propres, à hauteur de 2 millions d’euros, simultanément à l’entrée au capital d’un actionnaire industriel d’envergure : le groupe Tessi.

Appuyée sur une très solide part de marché (35 % à 40 % du marché de la capture documentaire en Europe), Spigraph mène aujourd’hui plusieurs grands chantiers de front : la consolidation du groupe, le développement logiciel et l’expansion géographique,
notamment dans les pays à forte croissance comme le Moyen-Orient. Les flux d’informations à gérer ne sont pas près de tarir.

Entreprendre est une belle aventure