Caron Piscines : Un parfait binôme

Henri Brisse et Alain Saint-Oyant ont acquis dans leurs premières vies de managers des compétences parfaitement complémentaires qui leur sont extrêmement utiles pour bien diriger ensemble la PME nantaise qu'ils ont reprise en juillet 2015.

Henri Brisse et Alain Saint-Oyant se connaissent depuis la classe de seconde. Ils se sont rencontrés sur les bancs de Passy Buzenval, un établissement réputé de Rueil-Malmaison, à côté de Paris. Mais ils n'avaient alors pas imaginé un seul instant que, après avoir suivi chacun de leur côté des parcours de cadres dirigeants de haut niveau, ils reprendraient ensemble, quelques années plus tard (ils ont aujourd'hui, l'un comme l'autre, 54 ans) une belle PME nantaise. C'est pourtant le tour qu'a pris leur vie de managers l’été dernier.
À cette époque, les frères Jean et Jacques Lermite sont à la tête de Caron Piscines depuis trente-quatre ans, leader de la piscine individuelle sur le marché du Grand Ouest. Ils cherchent justement un repreneur pour l’entreprise familiale. Ils n’en ont alors pas trouvé un, mais deux, puisque Henri Brisse et Alain Saint-Oyant se sont associés pour l'occasion et se partagent les fonctions de président, pour le premier, et de directeur général, pour le second.

« Nous nous respectons profondément, Henri et moi, et nous nous enrichissons mutuellement de nos forces et de nos tempéraments.
»

Alain Saint-Oyant
Directeur général de Caron Piscines

Les deux camarades de lycée ont toujours été des amis très proches. Mais ils avaient emprunté des chemins professionnels distincts. Après avoir chacun fait une grande école de commerce, les futurs repreneurs de Caron Piscines ont exercé dans des entreprises et des secteurs d'activité différents des fonctions de responsabilité qui devaient se révéler parfaitement complémentaires. Henri Brisse, comme il se définit lui-même, est « un homme de marketing, passionné par les produits », puisqu'il a été directeur commercial et marketing dans de grandes entreprises du secteur de l'automobile et de la navigation de plaisance. Alain Saint-Oyant, lui, a acquis une solide expérience du « back office » dans plusieurs PME reconnues, où il a à chaque fois occupé le poste pivot de directeur administratif et financier.
La reprise d'une entreprise ne faisait parti du plan de carrière ni de l'un, ni de l'autre. Mais « les envies, bien souvent, naissent d'opportunités et de circonstances », constate Henri Brisse. Quand la bonne opportunité s'est présentée (le Grand Ouest avait sa préférence, comme celle de son « associé »), lui-même était arrivé à un moment de son parcours dans des grands groupes où « les réunions et les avions commençaient à le lasser »... Alain Saint-Oyant s'était à la même époque mis en congé de la partie opérationnelle de l'entreprise et enseignait depuis 2012 la comptabilité, les « chiffres », comme il le dit, à l'ESSCA et à l'université d'Angers.

Les deux repreneurs ont très vite endossé leurs (nouveaux) habits de patrons. « Nous nous sommes pris au jeu comme des gamins », disent-ils d'une seule voix. Ils se sont d'autant plus facilement pris au jeu que, comme ils l'ont vite découvert, « la société détient de fortes compétences techniques, un vrai savoir-faire, une marque forte et reconnue, donc un vrai potentiel de croissance ». « La principale difficulté à laquelle nous avons été confrontés depuis notre arrivée est... la gestion de notre impatience », avouent-ils. C'est un enseignement qui n'est dispensé ni à Passy Buzenval, ni dans les écoles de commerce...

« Nous proposons à nos clients bien plus qu'une piscine. Nous rendons possible ce qui constitue souvent un rêve.
»

Henri Brisse
Président de Caron Piscines

Parcours

Après un MBA à l'ESCP, Henri Brisse a occupé des postes de direction marketing commerciale et de direction générale chez Ford, Land Rover et Nissan, puis il a été directeur général commercial de Bénéteau pendant six ans, avant de devenir vice-président ventes et marketing du groupe Manitou. Il est aujourd’hui président de Caron Piscines.

Quant à lui diplômé de l'ESSCA, Alain Saint-Oyant a plus de quinze ans d'expérience à des postes de directeur administratif et financier dans des PME reconnues du Grand Ouest (groupe Cesbron, Findis, puis Sérénium). Il est désormais directeur général de Caron Piscines.

Entreprendre est une belle aventure