Beqom prend de bons risques

Isatis Capital a investi il y a dix ans dans une PME audacieuse et déjà très prometteuse. Devenue aujourd’hui une entreprise internationale spécialisée dans l’édition de logiciels de calcul des systèmes de rémunération complexes, Beqom a fait plus que tenir ses promesses.

Que de chemin vite parcouru ! "Quand nous sommes entrés dans le capital, en 2007, beqom était une toute petite startup", rappelle Brice Lionnet, Président du directoire d’Isatis Capital, toujours actionnaire aujourd’hui de l’éditeur de logiciels. Beaucoup de choses ont effectivement changé, en dix ans. La startup s’appelait alors Excentive et avait développé les premiers logiciels, déjà reconnus en France avec de premiers clients prestigieux comme BNP Paribas, Cetelem ou encore Bouygues Telecom, et ce n’est qu’après avoir été absorbée par sa filiale suisse qu’elle prendra le nom de beqom. Isatis Capital avait investi dans la PME française pour accélérer son développement commercial, notamment à l’international, et accompagne aujourd’hui une entreprise suisse qui a acquis une position mondiale, a ouvert des bureaux dans une dizaine de pays, compte une centaine de clients et environ un million d’utilisateurs dans le monde.
Tout a commencé quand Fabio Ronga, formé à HEC Lausanne et passé par les plus grands éditeurs de logiciels en Europe et aux États-Unis, découvre Excentive et réalise que les grandes entreprises se contentent d’utiliser des tableurs Excel pour calculer des plans de rémunération complexes (salaires, augmentations, commissionnements, stock options, primes, bonus, avantages en nature). Il saisit cette formidable opportunité pour concevoir un outil global de gestion des rémunérations. Les logiciels développés par beqom sont les premiers à permettre d’aligner la rémunération des collaborateurs d’une grande entreprise sur sa stratégie. Les grands groupes peuvent ainsi améliorer les performances de leurs employés et contribuer à leur bonheur, pour reprendre le slogan de la société ("To make your people happy"). "Les collaborateurs d’une entreprise ont besoin de comprendre quelle est leur mission et comment leur rôle s’inscrit dans le cadre de cette mission, explique Fabio Ronga, le P-dg de beqom. Ils ont besoin, pour être performants, d’être convaincus que leur rémunération totale est équitable".
De nombreuses grandes entreprises internationales gèrent aujourd’hui les rémunérations de leurs employés grâce à cette solution développée par beqom. Microsoft, par exemple, a confié à l’entreprise suisse la gestion des rémunérations de 25 000 employés et consultants, ainsi que des commissions des partenaires externes.

« C'est l'offre produit qui est l'élément de différenciation le plus important. Nous n'en serions pas là où nous en sommes aujourd'hui si nous n'avions pas le meilleur produit »

Fabio Ronga
P-dg de beqom

Un nouveau départ

En 2013, Fabio Ronga prend un rique inédit et décide de changer complètement de modèle économique. En 2014, l’éditeur de logiciels sera ainsi le premier à proposer à des grands comptes des offres forfaitaires incluant non seulement l’utilisation du logiciel, mais aussi le service, sous forme d’abonnement sur plusieurs années. Le modèle classique pratiqué jusque-là par tous les éditeurs – désormais quasiment révolu – était celui de la vente de logiciels dans laquelle l’utilisation du logiciel et le service sont facturés séparément. "C’était comme si la société prenait un nouveau départ", affirme Fabio Ronga, toujours prêt à prendre de (bons) risques et pour qui l’innovation est la carte maîtresse. Le nouveau modèle économique vers lequel beqom a basculé il y a trois ans présente l’énorme avantage, comme le souligne son P-dg, de "procurer des revenus récurrents et d’assurer à la société une très bonne visibilité". Les résultats ne se sont pas fait attendre. Déjà habituée à des croissances spectaculaires, l’entreprise a enregistré une croissance de 40 % de son chiffre d’affaires entre 2015 et 2016. "Nous avons été séduits par la vision stratégique du fondateur, explique Brice Lionnet, président du directoire d’Isatis Capital. Fabio Ronga est porté par une ambition forte et il sait parfaitement la communiquer à ses équipes". Le P-dg de beqom se félicite de la qualité du partenariat installé depuis maintenant huit ans avec Isatis Capital. Il qualifie d'"unique" la situation de la société dans laquelle le management détient plus de 50 % du capital et où "règne la plus complète harmonie entre les actionnaires actifs et les actionnaires financiers".

Tripler le chiffre d’affaires

Quels sont les prochains défis que beqom s’apprête à relever ? L’éditeur de logiciels a l’intention non seulement de poursuive son expansion à l’international, mais de l’accélérer – en particulier au Japon et en Australie. L’entreprise veut continuer de "chasser" de nouveaux clients de taille mondiale, comme Microsoft. Mais Fabio Ronga estime que l’entreprise suisse "doit parallèlement diriger davantage ses efforts sur le développement de ses clients existants". beqom poursuit, par ailleurs, l’élargissement de son offre produit et propose des fonctionnalités supplémentaires, creusant encore davantage l’écart avec ses concurrents. L’outil proposé par beqom va par exemple bientôt être capable de gérer des plans de succession dans les entreprises et d’établir une liste de candidats pour un poste donné. L’ambition affichée par Fabio Ronga est de tripler le chiffre d’affaires de l’éditeur de logiciels dans les quatre ans. beqom poursuit son chemin, sans ralentir le moins du monde.

« Les outils développés par beqom sont extrêmement complexes à concevoir, et reposent sur un savoir-faire unique »

Brice Lionnet
Président du Directoire d'Isatis Capital

Un bonheur partagé

« To make your people happy », faire le bonheur de vos employés ! Telle est la promesse de beqom.
C’est ainsi que l’éditeur de logiciels de gestion des rémunérations conçoit sa mission vis-à-vis de ses clients. Mais beqom cherche également à rendre heureux ses propres employés. C’est d’ailleurs, selon l’entreprise, parce qu’elle réussit à faire le bonheur de ses propres collaborateurs qu’elle réussit à faire celui des collaborateurs de ses clients. Enthousiasme, esprit d’initiative, culture d’entreprise, autonomie, esprit d’entreprise sont
les principaux ingrédients du bonheur au travail chez beqom.

Beqom en bref

Date de création : 2008
P-dg : Fabio Ronga
Siège social : Fribourg (Suisse)
Activité : Editeur de logiciels spécialisés dans les systèmes complexes de rémunération, présent dans une dizaine de pays.
Ses clients sont de grandes entreprises comme BNP Paribas, Vodafone, Swisscom, Deutsche Post DHL (DPDHL), BP America, AXA, Orange, Elior, Groupama ou Galeries Lafayette
Effectifs : 100 collaborateurs.

Entreprendre est une belle aventure